29/08/11

518 - Un surveillant d'internat accusé à tort de viol par deux adolescents !

chat noirUn ancien sur­veillant en milieu spor­tif, accusé de viol par deux élèves de 15 et 16 ans, vient d'être inno­centé par la jus­tice après avoir fait de la déten­tion pro­vi­soire et tra­versé deux années d'épreuve, ont indi­qué lundi le par­quet et son avocat.

Quand l'affaire a éclaté, le mis en cause finan­çait ses études en assu­rant des sur­veillances au Centre régio­nal d'éducation popu­laire et de sport (Creps) de Toulouse, un établis­se­ment reconnu dans le monde sportif.

Un soir de juin 2009, il fêtait la fin de l'année sco­laire avec un col­lègue et A fait une "petite conne­rie" en offrant à boire à deux élèves, raconte son avo­cat Me Alexandre Martin. A "un moment donné, il les a trou­vés com­plè­te­ment soûls dans une chambre et il a aidé l'un d'eux à prendre une douche et à se coucher".

Le len­de­main, les deux ado­les­cents l'ont accusé de viol. Le sur­veillant, dont la com­pagne atten­dait un enfant, a été mis en exa­men et écroué pen­dant une dizaine de jours. Son contrat de sur­veillant n'a pas été renou­velé pour l'année suivante.

Au prin­temps 2010, des exper­tises ADN attestent que les deux accu­sa­teurs ont eu une rela­tion sexuelle ensemble. Le juge d'instruction a pro­noncé le non-lieu, sou­tenu par le par­quet et confirmé par la chambre de l'instruction après un appel des par­ties civiles.

Le mis en cause, aujourd'hui âgé de 25 ans, a passé depuis son Capes et est devenu pro­fes­seur de sports.

"Il a été blan­chi, c'est la fin du cau­che­mar", a com­menté son avo­cat, qui n'exclut pas de por­ter plainte à son tour pour dénon­cia­tion calomnieuse.

A l'époque, c'était "parole contre parole" et "il n'y avait aucune rai­son de mettre en doute la parole des gamins", dit l'avocat, qui ne s'explique pas leurs accu­sa­tions sauf à pen­ser qu'ils ne vou­laient pas assu­mer une rela­tion sexuelle. "La chance de mon client, c'est qu'on retrouve cet indice maté­riel. Sans ça..."

Cette affaire rappelle celle du Sacré Coeur de Digne les Bains dans laquelle un surveillant et quatre lycéens avaient été accusés à tort par un collégien et incarcérés pendant plusieurs mois alors que les 25 internes du dortoir déclaraient à l'unanimité qu'il n'y avait jamais eu de violences dans le dortoir.

Posté par B2IA à 23:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


24/08/11

517 - Qui a entendu parler de Mr X ?

A lire sur Agoravox, l'article de Patrick Guillot concernant la galère d'un innocent injustement accusé d'abus sexuels et condamné sur la simple désignation du présumé coupable par la plaignante:

"Qui a entendu parler de Mr X ?"

Posté par B2IA à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10/08/11

709 - Dany Leprince : Nouvelle adresse de détention

La famille de Dany Leprince informe les lecteurs du blog des innocents injustement accusés que ce dernier a été transféré au centre de détention de Melun. Pour celles et ceux qui souhaiteraient lui faire parvenir un courrier de soutien après sa condamnation devenue irrévocable, l'adresse est la suivante:

Dany Leprince

Centre de détention

N° Ecrou: 8449

10 quai de la Courtille

77011 - MELUN CEDEX -

A consulter  : Page facebook de soutien à Dany Leprince

Posté par B2IA à 09:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :