leprince

La décision a bien été prise le 9 mai  comme prévu.

Dany Leprince retourne en prison pour 6 mois pour ne pas avoir respecté les contraintes géographiques de sa liberté conditionnelle.

Les conditions de sa libération en 2011 :

Pour pouvoir rester hors de prison, Dany Leprince devait remplir des conditions imposées par le tribunal d'application des peines. Il avait l'obligation de vivre à Marmande (Lot-et-Garonne) où résidait son ex-épouse, qu'il avait épousée durant sa détention. Il lui était également interdit de se rendre dans la Sarthe, la Mayenne et le Maine et Loire, des départements proches du théâtre du quadruple meurtre.

Mais Dany Leprince a changé de département et vit depuis décembre 2015 à près de 600 kilomètres de là, chez sa nouvelle compagne à Préaux-du-Perche dans l'Orne. Libéré sous conditions en 2012 après 17 années de réclusion pour un quadruple meurtre qu'il a toujours nié, il devra donc retourner derrière les barreaux pour  six mois faute d'avoir respecté les conditions de sa liberté conditionnelle.

Me Edouard Martial, son avocat, a expliqué lundi 9 mai que le tribunal d’application des peines d’Agen a condamné son client à une révocation partielle de sa liberté conditionnelle d’une durée de six mois. Le 29 avril, lors du débat contradictoire au tribunal, le parquet avait requis une révocation partielle de dix à douze mois. Les défenseurs de Dany Leprince, eux, avaient plaidé pour un simple « avertissement solennel ».
Rappelons qu'en décembre 2014, une nouvelle enquête a été ouverte pour trouver le ou les auteurs du quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué.