30/04/17

200 - Accusations mensongères d'abus sexuels : Liste établie par le site "La cause des hommes"

Fausses accusations

L’ampleur quantitative des fausses accusations d’abus sexuel est sous-estimée par l’opinion publique.

Le site "La cause des hommes"  en dresse une liste non exhaustive et avance plusieurs explications pour expliquer l'ignorance de l'opinion publique.

Selon les auteurs du site "La cause des Hommes",

- Beaucoup de fausses accusations sont classées sans suite, donc sans qu’il y ait procès. Elles ne viennent donc pas à la connaissance des médias ;

- la plupart touchent des anonymes et ne sont évoquées que par des médias régionaux, même si elles arrivent au tribunal ;

- le temps de l’enquête et celui de la condamnation sont médiatisés en proportion inverse de l'annonce de l’acquittement ou du non-lieu;

- certains condamnés non-coupables ne sont jamais innocentés ;

- aucun organisme spécialisé ne s’est jamais attelé à en faire la comptabilité dans la durée.

Consulter la liste régulièrement mise à jour en cliquant sur le lien suivant :

http://www.la-cause-des-hommes.com/spip.php?article313

Relire également les articles de notre rubrique 5 - Actualités -  dans laquelle de nombreux cas cités par le site "La cause des hommes" sont évoqués sous forme de résumés.

Posté par B2IA à 04:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


15/04/17

831 - Interdiction des 8 exécutions programmées dans l'Arkansas entre le 17 et le 24 avril 2017

manifestants-contre-la-peine-de-mort-

Le juge de district Wendell Griffen a émis une ordonnance temporaire empêchant l'État de l'Arkansas d'utiliser son stock de vecuronium bromide après qu'une entreprise eut indiqué qu'elle avait vendu le produit aux autorités à des fins médicales, et non pour des exécutions. Le magistrat a prévu une audience, mardi, alors que la première exécution devait avoir lieu lundi.

La décision du juge Griffen suspend les possibles exécutions, à moins que celle-ci ne soit renversée ou que l'État trouve un nouvel approvisionnement. Les possibles exécutions ont été réduites à six par deux décisions devant les tribunaux. La Cour suprême de l'État a bloqué une exécution, vendredi, et un juge fédéral avait fait de même la semaine dernière.

Le bureau de la procureure générale Leslie Rutledge a indiqué qu'elle comptait déposer une requête urgente auprès de la Cour suprême pour casser l'ordonnance, faisant valoir que le juge Griffen ne devrait pas présider à cette cause. Des médias locaux ont publié sur Twitter des photos de M. Griffen dans une manifestation organisée par des opposants à la peine de mort devant la résidence du gouverneur plus tôt vendredi.

Posté par B2IA à 05:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]