maillant

"Les faits présentés par Mr Maillant à l’appui de sa demande, pris isolément ou envisagés dans leur ensemble, ne sont pas de nature à faire naître un doute sur sa culpabilité." 

En moins d'une minute, le président de la Cour de révision a rendu sa décision : la requête est rejetée. 

 

Selon l'avocate de Raphaël Maillant "L’arrêt rendu n’est pas conforme à l’esprit de la loi. Que faut-il à la cour ? Il y a déjà eu le meurtre d’une femme, avec le même mode opératoire, un nouveau témoin entendu. Que faut-il de plus ? C’est toujours aussi difficile, la loi n’a servi à rien… C’est dommageable pour tous les justiciables, pas seulement pour Mr Maillant".

Le combat continue, assure l’avocate, qui entend aller jusqu’à la Cour européenne des droits de l’homme.

A lire sur le site de France Inter :https://www.franceinter.fr/justice/fin-de-partie-pour-raphael-maillant