19/05/15

561 - La colère de Maître Dupont-Moretti à propos du nouveau procès de Daniel Legrand

Dupont Moretti

Maître Dupont Moretti s'est exprimé avant l'ouverture du nouveau procès de Daniel Legrand et veut démontrer la mascarade de cette audience engagée sur les démarches d'une association extrèmiste qui ne prend pas en compte la souffrance d'un homme après le premier fiasco judiciaire d'Outreau.

Le procès sera public.

http://www.itele.fr/justice/video/dupont-moretti-cette-affaire-outreau-na-que-trop-dure-124501

Posté par B2IA à 06:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


17/05/15

560 - Ouverture du troisième procès de Daniel Legrand

 

daniellegrandfilsmaxppp

Son procès  qui débutera mardi 19 mai 2015 à Rennes, sera le troisième et durera 3 semaines. À trente-trois ans, Daniel Legrand est un type usé par les séquelles de ses deux ans et demi de détention. Et par tout ce qui a suivi. Mais il lui reste une force, qu’il martèle encore : son innocence.

C'est à la fois simple et compliqué. En 2005, comme les 12 autres acquittés d'Outreau, Daniel Legrand a été innocenté des viols qui lui avaient été reprochés sur une période d'environ 3 ans. Mais à la différence des autres acquittés, Daniel Legrand, qui était mineur sur une partie de cette période, n'a été juridiquement jugé que sur sa période de majorité. Il restait donc à le juger pour l'autre période. Même si, encore une fois, les faits qu'on va lui reprocher la semaine prochaine sont exactement les mêmes que ceux pour lesquels il a déjà été acquitté.

Au départ, c'est Dimitri, un des 4 enfants du couple Delay, qui mettra en cause un certain Dany le grand, sans que l'on sache si "legrand" était son nom ou signifiait juste qu'il était grand.

Peu importe pour le juge Burgaud !

C'est ainsi que Daniel Legrand sera arrêté, ainsi que son père qui porte le même prénom.

Il n'y a aucun élément de preuve contre eux mais Daniel Legrand-fils, pris dans la torture psychologique qu'on impose aux présumés coupables aura un jour la faiblesse de passer des aveux.

Des aveux délirants mais qu'importe !

La machine judiciaire du juge Burgaud est en marche. Douze ans plus tard,  pour ce nouveaux procès, 2 des 4 enfants Delay seront sur le banc des victimes pour accuser Daniel Legrand de viols alors qu'ils ne l'ont jamais mis en cause auparavant. A leur côté, on trouvera une association qui y croit dur pour se faire un peu de publicité sur la tête d'un homme usé et détruit. Verdict le 5 juin. L’un des défenseurs de Daniel Legrand, Hubert Delarue, martèle : « Derrière tout ça, en réalité, quoi qu’ils disent, il y a toute l’équipe des révisionnistes qui, de manière très couarde, passe son temps à dire que les acquittés étaient coupables. »

A relire le témoignage de l'abbé Weil

http://blogdesinnocents.canalblog.com/tag/OUTREAU

A réécouter l'émission Secret d'info de France Inter du vendredi 15 mai 2015:

http://www.franceinter.fr/emission-le-zoom-de-la-redaction-un-nouveau-proces-dans-laffaire-doutreau

A relire le livre de Daniel Legrand

"Histoire commune" Ed Stock

 

 

Posté par B2IA à 05:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13/05/15

813- Sursis provisoire accordé à Serge Atlaoui par la justice indonésienne

Atlaoui2

La justice indonésienne a commencé à examiner ce mercredi 13 mai 2015 le recours administratif du Français de 51 ans condamné à la peine de mort pour «trafic de stupéfiants», ce qui retarde d'autant son exécution, a appris l'AFP auprès de son avocate, confirmant une information de France info, qui avance par ailleurs qu'il a obtenu le droit de faire appel à un expert.

Une nouvelle audience a été fixée au 20 mai 2015. Pour prouver que son procès n'a pas été équitable, Serge Atlaoui a déposé un recours qui a été rejeté devant la justice administrative, qui s'était déclarée incompétente. Et c'est cette décision que conteste la défense du Francais. C'est pour juger de la validité de ce rejet que la Cour administrative de Jakarta a accepté d'entendre un expert légal le 26 mai 2015.

Nancy Yuliana, avocate du condamné, a fait valoir mercredi que la Cour administrative avait la compétence pour examiner le rejet de la grâce présidentielle. «Pour nous, cette affaire peut toujours être tranchée par une cour administrative», a-t-elle dit à la presse. «Nous sommes toujours optimistes, car l'optimisme a jusqu'à présent porté ses fruits».

La cour décidera si le recours déposé peut être examiné. Lors de la prochaine audience, la défense doit soumettre ses arguments écrits à la Cour administrative. Celle-ci entendra le 26 mai des experts judiciaires ou des témoins convoqués par la défense avant une dernière audience le 28 mai.

 

Posté par B2IA à 06:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07/05/15

559 - Le reportage de l'émission Envoyé Spécial sur Daniel Legrand

 

daniellegrand

Dans son émission du 7 mai 2015, le magazine Envoyé Spécial de France 2 a consacré un reportage très intéressant sur Daniel Legrand, l'un des acquittés d'Outreau, à qui le système judiciaire impose à nouveau un procés ridicule pour des prétendus faits sur lesquels il a été acquitté pour les années 1999 et 2000.

Mais lors des deux premiers procés, la justice s'était abstenue de porter un jugement sur les prétendus faits qui auraient été commis par Daniel Legrand pendant les années 1997 - 2000 alors qu'il était mineur.

L'organisation extrémiste Innocence en Danger n'a pas hésité, malgré le fiasco d'Outreau, à se porter partie civile à la limite du délai de prescription pour satisfaire son besoin de reconnaissance sur les restes d'un homme broyé par une affaire odieuse qui a détruit la vie de treize familles.

A voir en cliquant sur le lien suivant :

http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/video-outreau-daniel-legrand-une-nouvelle-fois-face-a-la-justice_897743.html

Posté par B2IA à 06:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

04/05/15

559 - Emission "Toute une histoire !"

SOPHIEDAVANT

Le 5 mai 2015, l'émission "Toute une histoire" de France 2 avait pour thème :

"Je me suis battu(e) pour prouver mon (son) innocence"

Trois invités à réentendre pour comprendre le calvaire des innocents injustements accusés.

Michel accusé du crime avec 10 mois de privation de liberté en détention provisoire.

Frédéric victime d'accusation mensongère de viol sur sa fille par son ancienne épouse, ce qui lui a valu 4 années de séparation totale de sa fille.

Nicole qui s'est battue pour sortir son fils des prisons de Saint-Domingue, accusé de trafic de drogue.

Lien : http://www.france2.fr/emissions/toute-une-histoire/diffusions/05-05-2015_325553

Posté par B2IA à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


21/04/15

812 - Un français condamné à mort en Indonésie !

Atlaouiserge

Serge Atlaoui avait été arrêté en 2005 dans un laboratoire clandestin de production d'ecstasy près de Jakarta et condamné deux ans plus tard à la peine capitale. Cet artisan soudeur de 51 ans s'est toujours défendu d'être un trafiquant de drogue, affirmant qu'il n'avait fait qu'installer des machines industrielles dans ce qu'il croyait être une usine d'acrylique.

L'affaire avait fait grand bruit en Indonésie, et le président de l'époque s'était rendu sur place. Le Français avait saisi la Cour suprême en espérant obtenir un procès en révision, estimant qu'il ne méritait pas la peine de mort.

La Cour suprême d'Indonésie a rejeté mardi 21 avril 2015 son ultime recours et sa demande de révision de la condamnation. D'après l'un des trois juges qui a participé à la prise de décision, « il n'y a pas de nouveaux éléments, et les raisons avancées dans le recours ne peuvent pas effacer le crime commis par le condamné ».

Le président indonésien, Joko Widodo, qui a pris ses fonctions en octobre 2014, a rejeté les demandes de grâce de tous les condamnés à mort pour drogue, se montrant intraitable vis-à-vis des affaires de stupéfiants. Six condamnés à mort, parmi lesquels cinq étrangers, ont été exécutés le 18 janvier pour la première fois depuis 2013, provoquant de vives réactions des pays concernés.

Paris avait fait savoir, par la voix de l'ambassadrice de France à Djakarta, Corinne Breuzé, que cette éventualité aurait des «conséquences» sur les relations bilatérales. La France, qui a aboli la peine de mort en 1981, y reste « opposée en tous lieux et en toutes circonstances », avait alors rappelé la diplomate.

Posté par B2IA à 06:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14/04/15

558 - Un acquitté d'Outreau renvoyé à nouveau devant les assises !

daniel legrand

Pour Daniel Legrand fils, 33 ans, le cauchemar d'Outreau continue ! Dix ans après son acquittement, il est le seul des 13 acquittés du fiasco judiciaire d'Outreau a être rejugé lors d'un troisième procès qui s'ouvrira le 19 mai 2015  à Rennes.

Le 1er décembre 2005, après 30 mois de prison, il est définitivement acquitté. Son père, qui s'appelle Daniel Legrand aussi, accusé des mêmes faits, est également blanchi. Il est décédé depuis à l'âge de 59 ans juste après avoir pris sa retraite.

«J'ai été jugé, innocenté, et on me rejuge sur les mêmes faits. Je ne comprends pas.», confie-t-il au Parisien qui est allé à la rencontre d'un homme en plein désarroi. En réalité, s'il s'agit des mêmes victimes, il ne s'agit pas exactement des mêmes faits. Daniel Legrand fils, le plus jeune des treize acquittés d'Outreau a été innocenté pour les viols qu'il était accusé d'avoir commis lorsqu'il était majeur (1999-2000) sur les quatre enfants de Myriam Badaoui, mère incestueuse qui a été condamnée. Mais il n'a jamais été jugé pour les prétendus viols qu'il aurait commis lorsqu'il était mineur (1997-1999) dans la même affaire et pour laquelle les douze autres accusés majeurs ont été innocentés. Les deux affaires avaient été alors disjointes car Daniel Legrand était mineur au moment des prétendus faits.

L'association Innocence en danger et le syndicat FO-Magistrats, jusqu'au-boutistes d'Outreau, ont insisté pour que ce procès se tienne, malgré le fiasco judiciaire des deux précédents, insistant sur l'imminence de la fin du délai de prescription. Aujourd'hui, c'est un homme dévasté qui ira comparaitre devant les juges. Retourné vivre chez sa mère après une séparation avec une compagne qui lui a donné un fils âgé de quatre ans, il se sent bien seul.

«Ils ont tué le père. Ils veulent la tête du fils», lâche-t-il au Parisien. «Outreau m'a tout chamboulé. Ça m'a rattrapé. Ça m'a détruit», affirme celui qui n‘a jamais réussi à se reconstruire, enchaînant les petits boulots. Il sombre en 2007 dans la drogue et la dépression, et est aujourd'hui sous traitement lourd. Considéré comme adulte handicapé, il ne travaille pas et reste toute la journée chez sa mère, entre télévision et internet

Posté par B2IA à 09:50 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27/03/15

557 - Amanda Knox déclarée innocente du meurtre de l'étudiante britannique en 2007

Amanda-knox

Huit ans après les faits, la Cour de cassation italienne a mis un point final au procès pour le meurtre de Meredith Kercher. Les juges de la plus haute instance judiciaire du pays ont estimé vendredi 27 mars que l'Américaine Amanda Knox et son ex-petit ami, l'Italien Raffaele Sollecito, n'avaient pas commis le crime pour lequel ils avaient été condamnés en appel à de lourdes peines de prison, en janvier 2014.

Après un procès en première instance, deux procès en appel et une première décision de la Cour de cassation, ce nouveau verdict est inattendu. Les juges ont en effet non seulement cassé la décision de la cour d'appel de Florence — qui avait condamné Amanda Knox et Raffaele Sollecito à 28 et 25 ans de prison — mais ils ont également décidé de ne pas ordonner de nouveau procès.

« Je suis extrêmement soulagée et reconnaissante de la décision de la Cour Suprême italienne », a déclaré Amanda Knox dans un communiqué. « Me savoir innocente m'a donné de la force aux heures les plus sombres de cette épreuve », a-t-elle ajouté. L'avocate de Raffalele Sollecito, Me Giulia Bongiorno a littéralement bondi de sa chaise à l'énoncé du verdict, tombant dans les bras de son collège Dalla Vedova, avant d'appeler son client au téléphone. « Il est chez lui avec son père et il est très heureux », a-t-elle ensuite indiqué devant quelques journalistes.

La mère de Meredith Kercher s'est elle dite « surprise » et « très choquée » par le verdict, étant donné que les deux accusés avaient été condamnés par deux fois pour le meurtre de l'étudiante britannique. A la question de savoir ce qu'elle envisageait de faire après cette décision, elle a répondu : « Je ne sais vraiment pas pour l'instant, je n'ai aucun projet. »

Posté par B2IA à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25/03/15

2913 -Christian IACONO acquitté

iacono acquitté_afp_archives

Christian Iacono a été acquitté, mercredi 25 mars 2015, à son procès en révision devant les assises du Rhône pour les viols de son petit-fils Gabriel.

Après trois heures de délibéré, les jurés n'ont pas suivi l'avocat général, Jean-Paul Gandolière, qui s'était dit convaincu de sa culpabilité. Il avait invité les jurés à se forger leur propre avis, ne réclamant toutefois aucune peine.

Mercredi matin, la défense de Christian Iacono avait «supplié» la cour de lui «restituer son honneur» en le déclarant «innocent».
Après avoir maintenu de façon constante pendant 11 ans des accusations de sévices sexuels et viols -censés s’être produits dans la villa du grand-père entre 1996 et 1998 à Vence (Alpes-Maritimes)-, Gabriel Iacono s’était rétracté début mai 2011.
Après deux condamnations à 9 ans de prison en 2009 et en 2011, Christian Iacono avait saisi la cour de révision et obtenu le 18 février 2014 l’annulation de sa condamnation, entraînant ce troisième procès devant les assises du Rhône.

Christian Iacono devient donc le quatorzième condamné innocenté après un jugement définitif pour crime depuis 1762 et le onzième depuis 1945.

Il est également le cinquième condamné acquitté après deux condamnations en assises depuis l'instauration de l'appel,  (Loïc Sécher, Marc Machin, Kader Azzimani et Brahim El Jabri l'ont précédé).
C'est aussi la deuxième fois, après Loïc Sécher, qu'un condamné pour viols est innocenté après la rétractation de l'enfant accusateur, devenu adulte.
Voir l'interview de Christian IACONO dans la Nouvelle Edition sur Canal +
Lire aussi l'analyse de cette erreur judiciaire sur le site de la cause des hommes
Sur le Blog des Innocents injustement Accusés, nous avons le plaisir de faire passer ce dossier de la rubrique des Cris d'Innocences à celles des Procès Révisés.

Posté par B2IA à 04:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

23/03/15

811 - Etats-Unis (Arizona): Innocentée après 23 ans passés dans les couloirs de la mort !

debra-milke

Debra Milke, 51 ans, avait toujours clamé son innocence du meurtre de son fils de 4 ans en 1990 en Arizona. Mais elle avait été condamnée à mort sur la base du seul témoignage non corroboré du principal enquêteur, qui avait prétendu avoir recueilli ses aveux. Toutes les charges ont été abandonnées lundi à l’encontre de cette femme d’origine allemande, qui, après 23 ans dans le couloir de la mort, est devenue la 151e personne condamnée à mort à être innocentée en quarante ans aux Etats-Unis.

La juge Rosa Mroz du comté de Maricopa a formellement prononcé la relaxe lundi, en présence de Debra Milke, l’accusation ayant perdu son dernier appel le 17 mars 2015 devant la cour suprême de l’Etat, selon une vidéo de l’audience.

Debra Milke, libérée sous caution depuis 2013, devient ainsi la deuxième femme jamais innocentée du couloir de la mort aux Etats-Unis, et la 151e personne à l’être depuis 1973, dont neuf en Arizona, selon le décompte du Centre d’information sur la peine capitale (DPIC). Après 23 ans dans le couloir de la mort, sa condamnation avait été annulée il y a deux ans par une cour d’appel, en raison de la conduite «scandaleuse» du principal enquêteur et des procureurs qui ne l’ont pas révélée.

Selon le détective «corrompu», Armando Saldate, cette femme divorcée avait avoué avoir engagé deux tueurs pour assassiner son fils de 4 ans et toucher une prime d’assurance. Mais Debra Milke avait démenti, et aucun enregistrement ni témoin n’avaient jamais corroboré ces allégations, peut-on lire dans un communiqué du DPIC qui dénonce la carrière peu scrupuleuse du policier et pour qui «les procureurs de l’Arizona sont accusés de mauvaise conduite dans la moitié des cas de peine capitale».

Milke est née à Berlin d’une mère allemande et d’un père américain, selon plusieurs témoignages et la presse allemande, mais il n’a pas été possible de confirmer immédiatement sa nationalité.

Deux hommes, Roger Scott et Jim Styers, ont plaidé coupable et ont été condamnés à mort séparément pour le meurtre du garçonnet, et sont toujours dans le couloir de la mort en Arizona. Le 2 décembre 1989, Debra Milke avait accepté que son colocataire, Styers, accompagne son fils au centre commercial pour voir le père Noël. Styers, accompagné de son ami Scott, avaient en réalité conduit «le garçon dans un ravin isolé à l’extérieur de la ville où Styers avait abattu Christopher de trois balles dans la tête», selon la décision de la cour d’appel.

Posté par B2IA à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]