22/10/16

70*9 - Dany Leprince est sorti de prison le 22 octobre 2016

leprince

Dany Leprince a quitté sa cellule de la prison de Villeneuve-sur-Lot, samedi 22 octobre. Libéré sous conditions en 2012 après dix-sept années de réclusion pour un quadruple meurtre qu’il a toujours nié, il avait été réincarcéré, il y a six mois, pour non-respect de son assignation à résidence.

Dany Leprince, 58 ans, a été arrêté le 21 avril après que des gendarmes se sont aperçus qu’il avait quitté son domicile de Marmande (Lot-et-Garonne) pour s’installer chez sa nouvelle compagne dans l’Eure-et-Loir. Les gendarmes étaient venus lui notifier un refus d’assister aux obsèques de son père, organisées dans la Sarthe, où avaient été perpétrés les meurtres en 1994. Il avait obtenu en octobre 2012 une libération conditionnelle sous contrôle judiciaire strict, avec notamment port d’un bracelet électronique pendant un an et l’interdiction de s’exprimer publiquement.

 

Posté par B2IA à 06:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


09/05/16

709 - Dany Leprince : Retour en prison pour 6 mois

leprince

La décision a bien été prise le 9 mai  comme prévu.

Dany Leprince retourne en prison pour 6 mois pour ne pas avoir respecté les contraintes géographiques de sa liberté conditionnelle.

Les conditions de sa libération en 2011 :

Pour pouvoir rester hors de prison, Dany Leprince devait remplir des conditions imposées par le tribunal d'application des peines. Il avait l'obligation de vivre à Marmande (Lot-et-Garonne) où résidait son ex-épouse, qu'il avait épousée durant sa détention. Il lui était également interdit de se rendre dans la Sarthe, la Mayenne et le Maine et Loire, des départements proches du théâtre du quadruple meurtre.

Mais Dany Leprince a changé de département et vit depuis décembre 2015 à près de 600 kilomètres de là, chez sa nouvelle compagne à Préaux-du-Perche dans l'Orne. Libéré sous conditions en 2012 après 17 années de réclusion pour un quadruple meurtre qu'il a toujours nié, il devra donc retourner derrière les barreaux pour  six mois faute d'avoir respecté les conditions de sa liberté conditionnelle.

Me Edouard Martial, son avocat, a expliqué lundi 9 mai que le tribunal d’application des peines d’Agen a condamné son client à une révocation partielle de sa liberté conditionnelle d’une durée de six mois. Le 29 avril, lors du débat contradictoire au tribunal, le parquet avait requis une révocation partielle de dix à douze mois. Les défenseurs de Dany Leprince, eux, avaient plaidé pour un simple « avertissement solennel ».
Rappelons qu'en décembre 2014, une nouvelle enquête a été ouverte pour trouver le ou les auteurs du quadruple meurtre de Thorigné-sur-Dué.

 

Posté par B2IA à 09:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

29/04/16

709 - Dany Leprince fixé le 9 mai sur sa liberté conditionnelle

 

dany-leprince-en-prison-iDany Leprince reste en prison jusqu'au 9 mai, date fixée par le Tribuna l d'Application des peines pour décider de son avenir concernant sa liberté conditionnelle.

 Lire :    http://www.bfmtv.com/societe/dany-leprince-revocation-partielle-de-liberte-conditionnelle-requise-par-le-tribunal-970788.html

Posté par B2IA à 05:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

22/04/16

709 - Dany Leprince sera-t-il obligé de retourner en prison ?

 

leprince

Dany Leprince retournera-t-il en prison ?

Condamné à la prison à perpétuité pour quatre meurtres, il devait résider à Marmande depuis octobre 2012, date de sa libération conditionnelle, dans un premier temps, puis chez un couple, après son divorce.

Mais les gendarmes ont découvert mercredi soir qu'il n'y habitait plus depuis le mois de décembre dernier.

Les forces de l'ordre souhaitaient remettre en mains propres une ordonnance du juge d'application des peines à Dany Leprince, suite à sa demande de se rendre aux obsèques de son père, ce jeudi après-midi, dans la Sarthe.

L'ordonnance lui signifiait qu'il n'avait pas l'autorisation de s'y rendre en raison de la trop grande proximité avec les lieux du drame et de sa famille car il aurait pu croiser lors des obsèques la seule survivante du drame, âgée de 2 ans au moment des faits en 1994, et sa famille.

Un mail lui avait précédemment été envoyé pour l'en informer mais les gendarmes voulaient s'assurer qu'il n'y aille pas s'il n'avait pas lu ses mails.

Prévenu dès mercredi soir que Dany Leprince résidait dans l'Orne, le juge d'application des peines a délivré un mandat d'arrêt contre lui pour violation des obligations conditionnelles. Mandat d'arrêt envoyé notamment aux services de gendarmerie des lieux des obsèques et des lieux où il résidait depuis décembre, et à la brigade de Marmande dans le cas où il serait revenu chez ses précédents hôtes.

Ces derniers mois, Dany Leprince avait formulé des demandes auprès du même juge pour pouvoir déménager en Eure-et-Loir chez sa nouvelle compagne. Cela lui avait été refusé en raison de la trop grande proximité avec les lieux du drame et de sa famille.

Suite à un nouveau refus en appel, il a formulé une autre demande.

Hier, apprenant qu'il était recherché, Dany Leprince a prévenu qu'il allait se rendre à la gendarmerie de Marmande, puis finalement qu'il irait plutôt en début d'après-midi au Service pénitentiaire d'information et de probation avec son avocat, Me Martial. Là, les policiers l'ont arrêté.

S'il ne semble pas nier la violation de l'assignation à résidence, son avocat parle de «traquenard», de «guet-apens» s'agissant de son arrestation. Le 29 avril 2016, un débat contradictoire aura lieu avec le juge d'application des peines afin qu'il statue sur la liberté conditionnelle de Dany Leprince. Elle peut être révoquée totalement, et il retournerait alors en prison, elle peut l'être partiellement, ou ne pas être révoquée du tout.

 A lire :    http://www.europe1.fr/faits-divers/dany-leprince-interpelle-le-jour-des-obseques-de-son-pere-2726386

Posté par B2IA à 06:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17/12/15

709 - Nouvelle enquête dans l'affaire Dany LEPRINCE

21 ans après le quadruple meurtre de Thorigné pour lequel Dany Leprince a été condamné à perpétuité, une nouvelle enquête pour meurtre et complicité de meurtre a été ouverte.

L’affaire Leprince a-t-elle livré tous ses secrets? Dany Leprince était-il seul quand il a massacré la famille de son frère? À qui appartiennent ces mystérieux ADN relevés sur la scène de crime et cette trace de chaussure Doc Martens taille 41 ?

Quel sens peut-on accorder à la découverte, en 2007, dans une carrière située à une vingtaine de kilomètres des lieux du massacre, d'un couteau gravé « Leprince » ?

Et surtout, comment interpréter les quatre versions différentes des faits livrés successivement aux enquêteurs par Martine, l'ex-épouse du meurtrier qui lâcha, lors d'une expertise psychologique, qu'elle avait « peut-être tué quelqu'un ».

Après avoir vu sa demande de révision rejetée, le 19 octobre 2012, Dany Leprince bénéficie d'une libération conditionnelle. On croit l'affaire terminée. C'est sans compter l'opiniâtreté de Robert Leprince, 77 ans. À l'automne 2014, le père de Dany et de Christian dépose plainte avec constitution de partie civile devant le doyen des juges d'instruction du Mans.

Après avoir reçu le feu vert de la Cour de cassation qui lui confirme que l'affaire n'est pas prescrite et considérant également que des éléments nouveaux sont apparus dans la procédure à l'occasion de la demande de révision, le parquet ouvre une nouvelle enquête, le 31 décembre 2014, et co-saisit deux juges d'instruction.

Lire l'article de Ouest-France en cliquant ICI

Posté par B2IA à 05:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


03/09/13

709 - Retour sur l'affaire Dany Leprince

Si l'affaire Dany Leprince est définitivement close, elle reste une énigme qui pose un certain nombre de questions sur les procédures d'enquêtes judiciaires et sur les risques pour les innocents de passer à côté de la Vérité au profit de décisions judiciaires prises pour sauver les apparences.

Il faut lire à ce sujet l'article très intéressant de Rolland Agret sur son blog du Monde :

 http://rolandagret.blog.lemonde.fr/2013/09/03/affaire-dany-leprince-a-19-ans-dune-tragedie-retour-sur-un-betisier-judiciaire/#xtor=RSS-32280322

Posté par B2IA à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19/10/12

709 - Dany Leprince est sorti de prison

Leprince

Dany Leprince, condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre familial, est sorti vendredi matin de la maison d'arrêt d'Agen après avoir obtenu sa libération conditionnelle au terme de 17 années de détention.

Dany Leprince, 55 ans, a quitté la prison à bord d'une voiture blanche banalisée de l'administration pénitentiaire qui doit l'amener chez son épouse à Marmande (Lot-et-Garonne), où il va vivre, sans faire de déclarations aux journalistes, auxquels il n'est pas autorisé à parler. Le tribunal d'application des peines (Melun) lui a accordé, le 10 octobre, une libération conditionnelle, prévoyant le port d'un bracelet électronique durant un an. Jeudi soir il avait quitté la prison de Melun (Seine-et-Marne) pour celle d'Agen, où le dispositif devait être mis en place. 

Par cette libération conditionnelle sous contraintes (Bracelet électronique, interdiction de séjour dans la Sarthe, obligation de soin, interdiction de parler à la presse, paiement de dommages) Dany Leprince n'est-il pas passé définitivement du "probable innocent" au "parfait coupable" ?   Ecouter la réponse de Roland Agret d'action justice en cliquant sur le lien suivant:

http://www.dailymotion.com/video/xufif9_temoignage-agret-affaire-leprince_news

Posté par B2IA à 09:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :

10/10/12

709 - Dany Leprince en liberté conditionnelle à partir du 19 octobre 2012

Dany Leprince sera placé en liberté conditionnelle à partir du 19 octobre 2012 sous contraintes de plusieurs conditions: Port du bracelet, lieu de séjour et travail.

Actuellement détenu à Melun, il sera transféré à la maison d'arrêt d'Agen avant le 19 octobre pour la pose du bracelet qu'il gardera pendant un an.

Remarié en 2008, il devra résider chez son épouse à Marmande (Lot-et-Garonne) mais aussi travailler et indemniser les victimes. Il a interdiction de rencontrer sa nièce, seule survivante du drame, et ne pourra pas se rendre dans la Sarthe, la Mayenne et le Maine-et-Loire.

Par ailleurs, il n'a pas le droit de diffuser d'ouvrage et de donner des interviews sur les faits pendant sept ans.

"C'est une très bonne nouvelle", s'est réjoui son avocat Me Yves Baudelot mais "ce n'est certainement pas la fin de l'affaire". "Ce qui est essentiel pour Dany Leprince, c'est de faire reconnaître son innocence. Il faut que la justice reconnaisse s'être trompée", a-t-il ajouté.

"Il n'a pas du tout l'intention d'arrêter" de se battre pour obtenir la réouverture de son procès, a souligné Me Baudelot. "Il faut que le parquet général d'Angers revienne sur sa décision de ne pas rouvrir l'action publique", a-t-il dit.

Posté par B2IA à 16:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

11/09/12

709 - Dany Leprince bientôt en liberté conditionnelle ?

Condamné à perpétuité pour un quadruple meurtre familial qu'il nie, Dany Leprince devra encore attendre jusqu'au 10 octobre prochain pour connaître la décision du tribunal. Enfermé depuis 17 ans, il s'agit de sa première demande de libération  conditionnelle. Une procédure rendue possible depuis la décision de ce même TAP, en avril dernier, de lever la peine de sûreté de 22 ans qui accompagnait sa condamnation à perpétuité.

Le parquet de Melun s'est dit, mardi, favorable "sous certaines conditions" à la libération conditionnelle de Dany Leprince, condamné en 1997 à la perpétuité pour un quadruple meurtre familial qu'il a toujours nié. Réponse du tribunal attendue le 10 octobre.

Le procureur de la République de Melun a annoncé mardi que le parquet ne s'opposait pas à sa demande de libération conditionnelle, à condition notamment "que la résidence soit fixée chez son épouse" et que "ce soit avec un placement sous surveillance électronique", a précisé Bruno Dalles à l'issue de l'examen de la demande par le tribunal d'application des peines (TAP) de Melun. Le parquet a émis d'autres exigences, "une obligation d'exercer une activité professionnelle, une obligation de soins" et "une indemnisation plus importante de la partie civile".

"Le parquet, compte tenu du fait que la justice a été fortement critiquée dans le traitement de ce dossier, s'est attaché très scrupuleusement à ce que cette demande soit examinée avec la plus grande attention, la plus grande rigueur, et que l'intérêt de la victime partie civile soit respecté", a ajouté le procureur.

En 1997, Dany Leprince avait été jugé coupable des meurtres de son frère, de sa belle-soeur et de deux nièces de 7 et 10 ans, tués à coups de hachoir, et retrouvés dans la maison familiale de Thorigné-sur-Dué (Sarthe). Accusé par sa femme et sa fille dans des versions qui ont varié, il avait avoué en garde à vue le seul meurtre de son frère, avant de se rétracter et il a, depuis, toujours clamé son innocence.
  
Sorti de prison le 8 juillet 2010 par une décision préliminaire de la commission de révision qui réexaminait son dossier, le rejet de sa demande de révision l'avait renvoyé automatiquement en prison le 6 avril 2011. La Cour de révision avait considéré qu'il n'existait "aucun fait nouveau ou élément inconnu de la juridiction au jour du procès de nature à faire naître un doute sur la culpabilité de Dany Leprince". En septembre 2011, Nicolas Sarkozy lui avait refusé la grâce  présidentielle. "Il aurait bien mérité d'être rejugé", avait alors estimé la présidente de la Commission de révision. Enfin, en mars 2012, la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) avait jugé irrecevable le recours de Dany Leprince, qui contestait le refus par la justice française de réviser son procès.

Posté par B2IA à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20/04/12

709 - Dany Leprince en position de libérable

DLe tribunal d'application des peines de Melun (TAP) a fait droit à la demande de relèvement de la période de sûreté. Dany Leprince restera incarcéré à Melun, lui qui a déjà passé plus de 17 ans en détention. Il doit attendre l'examen de sa demande de libération conditionnelle prévu au mois de septembre.

« La suppression de la peine de sûreté dans son intégralité rend recevable sa demande de libération conditionnelle. Mais cela ne veut pas dire qu'elle lui sera nécessairement accordée », a tempéré son avocat, Me Baudelot qui ne veut pas se réjouir « tant que Dany Leprince n'est pas dehors et tant que son innocence n'est pas reconnue. Car son vrai combat reste la reconnaissance judiciaire de son innocence ».

« Ce qui est dit dans le jugement, c'est qu'il a un comportement exemplaire depuis plus de 16 ans en détention », qu'il a « toujours travaillé et que son travail a été apprécié ». Le TAP de Melun souligne que Dany Leprince a donné « des gages sérieux de réinsertion sociale » : pendant sa suspension de peine de huit mois, il a vécu avec son épouse (connue durant sa détention) et travaillé pour une association qui souhaite l'embaucher à sa sortie de prison. La justice lui sait gré, enfin, de ne pas jamais être tombé « dans le vedettariat et la victimisation ». •

Le journaliste du Monde Franck Johannès, auteur d'un livre très documenté sur l'affaire intitulé Le Couteau jaune , résume ainsi toutes les faiblesses de l'accusation dans son dernier article : « Le mobile du crime est incertain, l'horaire douteux et l'arme discutable les gendarmes n'ont pas pu produire une seule preuve matérielle contre lui, et il n'avait pas une goutte de sang sur lui après l'horrible massacre. » Le TAP de Melun ne s'est, bien sûr, pas prononcé sur sa culpabilité ou son innocence, n'étant pas compétent pour le faire.

En septembre 2011, Nicolas Sarkozy lui avait refusé la grâce présidentielle

Posté par B2IA à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :